Catégorie : Culture

Les Enivrés : hyperlucidité en état d’ébriété

Paul Ahmarani résume magnifiquement cette quête lorsqu’il affirme que : «le bonheur c’est la capacité de voir la perle sous cette épaisse couche de merde mondiale.» Chacun des personnages de ce bal des mal-aimés cherche désespérément à apaiser son insécurité et son mal de vivre, aussi appelé le «chuchotement du seigneur».

Se laisser surprendre par M pour Montréal

Dur de ne pas avoir de girlcrush pour l’artiste qui fait dans l’indie – folk, mais surtout dans l’authentique, comme sa pièce «Fine Line», où Thomas aborde une déception amoureuse: «This song is about a jerk… I’m kidding! It’s about an ex-boyfriend.»

Quand Coup de coeur francophone joue avec l’audace

C’est donc avec audace que Double rendez-vous avec la mort a interprété ses chansons garage-punk dans une langue autre que celle dans laquelle on peut l’entendre jouer habituellement. Nous avons eu droit à plusieurs beaux moments durant ce show, dont une pièce instrumentale et un hommage à Marin Blanc – l’instigatrice de la soirée Une toune un collage -, une chute inquiétante (mais voulue) […]

Une autre belle édition pour le festival SOIR

Si, au début, les spectateurs avaient les yeux rivés sur lui, complètement absorbé par sa performance, certains se sont laissés à danser de langoureux slows, et ce, tout au long de son spectacle, suivant le rythme de ses chansons tantôt émouvantes, tantôt bouleversantes.

Toute une 5e édition pour le Festival Agrirock!

Il est évidemment toujours agréable, voire subjuguant, de regarder Blaise Borboën-Léonard captiver une foule avec son alto lors de «Brise-glace». Une foule qui, peu auparavant, parlait démesurément. L’effet Képinski – Borboën-Léonard et Lemieux est franchement efficace.