M Webzine Pour la culture de l'underground

Les anges du rock à la messe de Minuit

Mort Rose donne une performance endiablée avec un rock sexy qui s’assume. Je ne serais pas surpris que certains de mes amis conçoivent leur progéniture au son de la musique de ce groupe…

Rencontre avec Michaëlle Richer

[…] je pense que ma manière d’écrire assez franche et directe me sert de marque de commerce. On n’entend pas très souvent des sacres ou des images trashy dans des chansons de rock doux, encore moins chantées par des filles. Je prends beaucoup de plaisir à casser les attentes de «petite fille sage» qui sont portées à mon endroit.

Les Enivrés : hyperlucidité en état d’ébriété

Paul Ahmarani résume magnifiquement cette quête lorsqu’il affirme que : «le bonheur c’est la capacité de voir la perle sous cette épaisse couche de merde mondiale.» Chacun des personnages de ce bal des mal-aimés cherche désespérément à apaiser son insécurité et son mal de vivre, aussi appelé le «chuchotement du seigneur».

Se laisser surprendre par M pour Montréal

Dur de ne pas avoir de girlcrush pour l’artiste qui fait dans l’indie – folk, mais surtout dans l’authentique, comme sa pièce «Fine Line», où Thomas aborde une déception amoureuse: «This song is about a jerk… I’m kidding! It’s about an ex-boyfriend.»

Quand Coup de coeur francophone joue avec l’audace

C’est donc avec audace que Double rendez-vous avec la mort a interprété ses chansons garage-punk dans une langue autre que celle dans laquelle on peut l’entendre jouer habituellement. Nous avons eu droit à plusieurs beaux moments durant ce show, dont une pièce instrumentale et un hommage à Marin Blanc – l’instigatrice de la soirée Une toune un collage -, une chute inquiétante (mais voulue) […]

Mike Trask, le son du Eastcoast

Mon focus était de créer des ambiances, des sons cool. C’est un album un peu bizarre à cause de ça. Les chansons ont des concepts: il y en a une à propos de l’expression «kicking a dead horse», une autre qui parle de zombie. C’est vraiment inspiré par Captain Beefheart et par Tom Waits. Musicalement, c’est très funky.